Letterkenny et le bus caché vers Glenveagh national park

Letterkenny sera ma dernière ville de la République d’Irlande ! Deux heures de bus séparent Sligo de Letterkenny mais pour moi, je n’ai pas vu le temps passé. J’ai discuté avec des gens tout le long du trajet! J’ai commencé mon trajet à côté Stephan. Je l’ai rencontré la veille au sommet du Knocknarea ! Quelle coïncidence ! Puis, dès qu’il est descendu du bus, un Irlandais du coin, dont je n’ai pas le nom, s’est assis à coté de moi et nous avons fait connaissance. Il est descendu 2 ou 3 stations plus tard. Et enfin, après lui, Brigitte, une Irlandaise retraitée. Elle sillonne l’Irlande en bus avec son mari (assis un peu plus loin) juste pour le plaisir de rencontrer des gens. J’apprend que le bus est gratuit pour les seniors. Elle et son mari vont à Letterkenny juste pour déjeuner !

Glenveagh National Park
Glenveagh National Park

En venant à Letterkenny, j’espérerais trouver un moyen d’aller au parc national de Glenveagh. En effet, depuis le site officiel du parc, il n’y a pas d’information sur comment y aller autrement qu’en voiture ! Je décide tout de même de tenter le coup, quitte à faire du stop pour y aller (On m’a dit que c’était facile en Irlande 🙂 ). Finalement, je n’ai pas eu besoin de faire du stop. Il y a bien un bus (‘Citylink’ bus 271) qui part de Letterkenny et qui me dépose directement au parc. J’ai trouvé l’information à l’office du tourisme. De même que pour Dublin et Glendalough national park, il n’y a qu’un bus pour y aller le matin et qu’un bus en fin d’après midi pour revenir. Mieux vaut ne pas le louper ! Mais cette fois-ci, je me suis inquiété pour rien, j’étais tout seul dans le bus ! (à l’aller et au retour). J’avais un bus personnel pour 10 euros !

J’ai bien aimé la ballade dans le parc. J’ai eu de la chance, pas une seule goute de pluie ! J’ai dû marcher dans le parc plus de 20 km. En rentrant à l’auberge, j’ai fais la rencontre de 2 français super sympa : Youna (ou Yv…) et Jordan.

Plus de photos sur l’Irlande

Laisser un commentaire